Archives par étiquette : france bleu

Les pompiers de Corrèze sauvent des vies avec Télécardia – France Bleu

Il faut 5 minutes au total pour réaliser l’électrocardiogramme et pour que le médecin régulateur du Samu le reçoive.
© Radio France – Philippe Graziani

Depuis un an le Service d’Incendie et de Secours de la Corrèze, en lien avec le Samu 19, a lancé une expérimentation. Il a équipé cinq centres de secours d’un dispositif embarqué dans les véhicules d’intervention, permettant de faire des électrocardiogrammes.

C’est une innovation des pompiers corréziens. Le SDIS du département a eu l’idée de faire réaliser des électrocardiogrammes par ses secouristes. Depuis un an, cinq de ses centres de secours, tous en milieu rural, Bort les Orgues, Treignac, Argentat, Lubersac, et Beaulieu sur Dordogne ont été dotés d’un appareil qui permet facilement de réaliser un électrocardiogramme. Les pompiers de ces centres ont été formés spécialement. Mais ils ne réalisent que le cliché. Celui-ci est transmis automatiquement, via le réseau radio du SDIS, au médecin régulateur du Samu qui reste maître du diagnostic et de la décision concernant le malade.

Des vies sans doute sauvées

« Nos pompiers sont, en quelque sorte, l’œil sur le terrain du médecin régulateur » explique Stéphane Galy, le pharmacien du SDIS. Un atout notamment en milieu rural, avec des victimes éloignées souvent des équipements qui peuvent leur sauver la vie. Cette réalisation de l’examen directement par les pompiers permet de gagner du temps, il faut à peine cinq minutes pour transmettre le cliché, et il permet de prendre la décision la plus pertinente pour prendre en charge cette victime. Et des vies ont déjà été sauvées affirme le colonel Ivan Paturel, le commandant du SDIS Corrèze. « A Bort les Orgues, nous avions pris en charge un patient qui n’avait pas d’antécédent cardiaque. Mais en lisant l’électrocardiogramme le médecin régulateur a détecté un problème ». Et la personne a été immédiatement dirigée vers le CHU de Clermont-Ferrand au lieu d’aller à Tulle comme prévu initialement.

Quatre autres centres équipées en 2017

En un an, 200 électrocardiogrammes ont ainsi été pratiqués par les pompiers corréziens. Un succès qui a décidé le SDIS à poursuivre le déploiement des appareils. Quatre autres centres de secours en seront équipés cette année. Comme les premiers ils seront choisis dans des secteurs isolés. Mais l’ambition du SDIS est à terme d’équiper ses 36 centres, y compris ses centres urbains.

Source : France Bleu Limousin – Les pompiers de la Corrèze sauvent des vies en réalisant eux-mêmes des électrocardiogrammes – Mardi 21 Mars 2017 à 19:01